Les-entreprises-québécoises-de-l’industrie-minière-à-l’international
7 avril 2020
Constat et analyse : Les entreprises québécoises de l’industrie minière qui font des affaires à l’international à l’heure de la COVID-19

Dernièrement, Manon Rouillier, présidente et fondatrice de l’agence, s’est entretenue avec quelques leaders d’entreprises minières de l’Abitibi-Témiscamingue pour générer des discussions sur la situation actuelle liée
à la propagation du coronavirus partout dans le monde.

Autour de la table ronde virtuelle :

Pietro De Ciccio de VersaDrill Canada, Rémi Thibault de Mécanicad,
Kim Valade de MegLab, Cheyne Poirier d’Hydrotech Mining, Daniel Misiano de MBI Global ainsi que la coanimatrice Cindy Valence de 48e Nord International.

Les échanges se sont révélés hautement positifs et les discussions ont été très riches en contenu. Chacun des acteurs a su tirer quelques leçons et réfléchir face à leur entreprise respective.

Si vous êtes intéressés à en faire l’écoute, la table ronde est maintenant disponible sur le Podcast Minier.



Voici donc l’analyse et les constats de Rouillier Stratégie Marketing à la suite de ces discussions.

Le ralentissement du domaine minier dans le monde

Actuellement, toutes les mines du monde sont affectées, mais évidemment, elles ne le sont pas toutes à la même vitesse. La pandémie de la COVID-19 se développe à différents niveaux. Pendant que la Chine est en train de se remettre sur pied, d’autres pays et provinces, comme l’Ontario, sont encore dans les balbutiements de cette crise mondiale.

De ce fait, il est évident que les répercussions sur les opérations des mines ne sont pas les mêmes d’un pays à l’autre et que les actions à entreprendre pour les fournisseurs et les entreprises de services de cette industrie diffèrent beaucoup.

Pour donner un exemple plus près de nous, au Canada, la situation des mines est différente entre le Québec et l’Ontario. Pendant que les entreprises de services et les fournisseurs du Québec doivent tout arrêter et mettre la plupart de leurs effectifs à pied temporairement, l’Ontario continue de créer de la demande en termes de produits et de services. 

Les entreprises, dans certains cas, doivent donc fournir un service égal, tout en coupant les ressources. Il y a là un très gros enjeu. Les problématiques liées à la logistique des transports sont aussi importantes. Le déplacement des intrants et des produits finaux est définitivement en train d’être bousculé. L’insécurité de ne pas pouvoir livrer est très ardu à gérer actuellement.

Il est clair que le ralentissement du domaine minier se fait sentir partout dans le monde, mais définitivement pas au même rythme ni avec les mêmes restrictions.

Une crise comme aucune autre

L’industrie minière a fait face à plusieurs crises économiques dans le passé étant un domaine cyclique. Devrait-on penser qu’elle risque de mieux s’adapter à celle-ci?

La réponse est définitivement non. Les crises du passé étaient économiques, surtout liées au déclin immobilier. Aujourd’hui, la crise est sanitaire, les impacts et les enjeux sont très différents. Il ne faut pas oublier non plus que le déclin ne s’est pas fait sur plusieurs semaines, voire même plusieurs mois. C’est en une journée que tout a changé. Du jamais vu!

Pour les crises précédentes, les entreprises avaient eu le temps de préparer des plans de relance. Avec la crise du coronavirus, impossible de le faire.

Cette crise est à l’échelle mondiale et non pas seulement dans un pays en particulier comme plusieurs autres. C’est donc presque impossible de pouvoir s’appuyer sur les crises du passé pour tirer son épingle du jeu présentement.

Les ventes internationales sans déplacement

Les entreprises s’entendent toutes pour dire qu’elles doivent se questionner sur leurs pratiques au niveau du développement des affaires.

Déjà, il était plutôt difficile d’accéder à certaines mines dans le monde. Après la crise de la COVID-19, où en serons-nous?

Est-ce que les entreprises qui effectuaient principalement leurs ventes avec leurs différents voyages d’affaires seront en mesure de prospérer?

Plusieurs questions se posent, mais ce qu’il faut retenir c’est que les pratiques vont changer et les voyages d’affaires ne seront plus les mêmes. Évidemment, le côté virtuel prendra une importance capitale. Étant une industrie très traditionnelle, tous les acteurs devront s’adapter et changer leurs méthodes de travail.

Miser sur les relations

Nous aurions pu penser que l’arrêt des voyages d’affaires ferait en sorte qu’on perde les relations établies avec les parties prenantes. Cependant, en y faisant face contre notre gré, plusieurs personnes ont réalisé que leurs relations d’affaires n’avaient jamais été aussi serrées, sans même se voir.

Ambiance moins corporative, les enfants dans les réunions… Des aspects qui, au départ, n’auraient pas pu se produire sont définitivement en train d’être un vecteur pour consolider des relations d’affaires.

La mine connectée

Les technologies prendront un nouveau sens au niveau des ventes et du marketing, mais qu’en est-il des technologies qui concernent les opérations?

C’est certain qu’avec des employés ayant une crainte assez grande quant aux rassemblements publics, la mine 4.0 est un aspect qu’il faut considérer encore plus en cette période de grands changements.

Cependant, il ne faut pas penser que les besoins technologiques, comme ils l’étaient au début de 2020, sont toujours les mêmes maintenant. Les offres technologiques doivent s’adapter et se réinventer également.  

Une occasion pour revoir son positionnement

Repenser à sa manière d’opérer c’est une chose, mais pourquoi ne pas redéfinir son positionnement? Présentement, la société au complet se repositionne. Votre mission, votre vision, vos valeurs et vos objectifs sont certainement en train de se redéfinir au fil de la crise.

Il faut savoir tirer parti de cette situation et savoir adapter notre entreprise au maximum pour pouvoir s’en sortir.

Leadership de demain

Le succès des entreprises se fait souvent par les personnes qui sont sur le terrain, mais aussi par les leaders qui les chapeautent.

Pour la plupart, les leaders d’entreprises qui utilisent les mêmes méthodes de gestion qu’hier ne sont définitivement pas en bonne position pour passer au travers la crise. Nous avons vu les vrais leaders dès la première journée de la crise.

Il faut prendre des actions au jour le jour. Il faut être transparent envers toutes nos parties prenantes. Il faut savoir s’adapter rapidement. Avoir une bonne disposition aux changements est également nécessaire. Ce sont tous des aspects qui font qu’un leader est encore un leader respecté et surtout écouté à l’heure actuelle.

La créativité des chefs d’entreprises est aussi très importante. Comment innover dans un contexte comme celui-ci? Comment innover dans vos relations avec vos employés? Apprenons à être créatifs et à ne pas être réticents aux changements en tant que leaders. En ce moment, vous êtes là, vous n’êtes pas en voyage d’affaires ou en train de négocier quelque chose de gros, tirez profit de la situation.  

Bonification des offres

Il est clair que les entreprises doivent adapter leurs offres aux besoins actuels et ceux à venir. Il faudra être à l’écoute pour savoir ce que les clients ont besoin pour venir bonifier l’offre avec des composantes qu’on n’a peut-être jamais pensées.

Est-ce que la collaboration entre entreprises est la solution? Peut-être : c’est ce que les intervenants de la table ronde semblaient dire.  

Prendre un pas de recul

À la différence des semaines et même des années dernières, le temps est l’une des cartes cachées des organisations. Cet arrêt ou ce temps de pause peut être un bon moment pour revoir la façon de faire des ventes, notre capacité à créer des relations, le positionnement de notre entreprise et nos habiletés de leaders. On peut aussi prendre le temps de penser à l’évolution de nos processus et aussi, de revoir notre offre.

Rouillier Stratégie Marketing peut vous aider à revoir votre positionnement d’entreprise. Nous pouvons également vous créer des plateformes Web et les alimenter de façon à ce que vos publics cibles continuent d’entendre parler de vous.

Que ce soit pour un site Web, l’alimentation des réseaux sociaux ou votre image de marque, l’agence est là pour vous soutenir.

Au final, nous sommes tous des acteurs de changements et il faut se préparer ensemble à la relance.

webinaire
Structurer les techniques de sécurité en régions éloignées en temps de pandémie
Comment maintenir votre réputation à l’interne comme à l’externe
Faire un lancement de produit en b2b
Qu'est-ce que le marketing en ligne?
6-trucs-inedits-pour-batir-votre-liste-courriel-rouillier
augmenter-le-trafic-site-web-rouillier
accompagnement-marketing-strategique-rouillier